Beffroi de Diksmuide

Grote Markt 6, 8600 Diksmuide, Belgique

Visite en août 2023

Accueil chaleureux et visite guidée du beffroi

Le Beffroi de Diksmuide a été visité en août 2023. Lisez également l’article sur la réunion avec Chris Vandewalle, archiviste de la ville et du CPAS.

Beffroi de Diksmuide

Beffroi de Diksmuide

Histoire concise :

La nouvelle maison

L’hôtel de ville de Diksmuide a une riche histoire qui remonte au Moyen Âge. En 1428, le conseil municipal a fait construire son propre bâtiment, le « Nieuwe Huus », sur le site actuel.

L’hôtel de ville a fait l’objet de plusieurs rénovations et extensions au cours des siècles. Un nouvel hôtel de ville plus grand fut construit entre 1567 et 1570, auquel d’autres améliorations et embellissements furent apportés au cours des années suivantes. Une aile de prison avec un pignon en escalier a été ajoutée en 1634 et une extension avec un pignon à clochettes a servi de salle du conseil municipal en 1730.

La construction du Beffroi

Entre 1875 et 1880, l’ancien hôtel de ville a été démoli et remplacé par un nouvel hôtel de ville plus spacieux, de style néogothique, avec le premier beffroi de Diksmuide, conçu par l’architecte Louis Delacenserie, au milieu de la façade. La prison et son annexe des années 1730 sont restées intactes. Le nouvel hôtel de ville est utilisé pour le conseil municipal, l’administration et le tribunal de paix.

La Première Guerre mondiale a été durement frappée

Pendant la Première Guerre mondiale, Diksmuide a été durement touchée et l’hôtel de ville, vieux de moins de 50 ans, a été complètement détruit. Il en va de même pour les ailes latérales plus anciennes. Cette catastrophe s’est produite en plusieurs fois. L’hôtel de ville était le quartier général du colonel Jules Jacques de Dixmude de l’armée belge pendant la bataille de Diksmuide en octobre et novembre 1914, ce qui en a fait une cible pour les bombardements allemands. Le colonel est lui-même blessé lors d’une volée au cours de laquelle 20 soldats perdent la vie. Lorsque les Allemands prennent la ville, les dégâts les plus importants ont déjà été causés. Enfin, les bombardements de 1916 ont entraîné la destruction complète de l’ensemble du complexe.

Reconstruction avec un nouveau design

Les plans du nouveau complexe de l’hôtel de ville sont le fruit d’une collaboration entre Jozef de Viérin et Valentin Vaerwyck. Ce dernier a dessiné le nouveau projet inspiré du gothique et de la Renaissance dans lequel le nouveau Beffroi aura une place différente. En effet, la tour ne retrouvera pas son emplacement précédent sur la façade avant, mais sera déplacée dans la cour à l’arrière du bâtiment principal. Cela ramène le concepteur à la situation de 1730, lorsqu’il y avait aussi une cour avec une modeste tourelle surmontée d’une statue de Neptune, le dieu de la mer.

Tour équivalente de l’église Saint-Nicolas

Contrairement à son prédécesseur, le nouveau beffroi est de conception traditionnelle, avec un puits, une superstructure et une flèche. Comme l’hôtel de ville, il est construit en briques côtières jaunes avec des larmiers en pierre naturelle à la transition entre les étages. Le clocher est en bois et contient un carillon de 30 cloches depuis 1936. Le clocher est surmonté d’un toit en forme de casque et d’une flèche.

Belfry se dote d’un carillon

En 1935, la tour du beffroi reconstruite abrite un carillon léger de Michaux de Bruxelles. Les 30 cloches du carillon ont été coulées par la fonderie Marcel Michiels jr. de Malines. Le dimanche 27 octobre 1935, Jef Denijn joua sur le carillon pour l’inaugurer officiellement.

Encore des dommages de guerre

Le 27 mai 1940, l’hôtel de ville a été lourdement bombardé par l’armée américaine, ce qui a entraîné des dégâts matériels et des pertes humaines considérables. Le bombardement commence par une grosse bombe à éclats à 7h30, suivie d’une deuxième charge de bombes larguées par des stukas allemands. La tour du Beffroi est également endommagée. Immédiatement après la guerre, des travaux de rénovation sont effectués.

Site du patrimoine mondial de l’UNESCO

En 1986, deux gargouilles en pierre ont été remplacées et le toit a été repris en main. Après quelques interventions supplémentaires sur la superstructure en 1998, le beffroi est en bon état lorsqu’il est inscrit sur la liste du patrimoine mondial avec 25 autres beffrois flamands. En conséquence, la structure bénéficie depuis lors de la protection de l’UNESCO en tant que site culturel exceptionnel.

Le poème de la paix « Diksmuide 1914-1918 ».

Pendant la rénovation majeure, qui a commencé en 2012, un poème de paix sera peint sur la façade du beffroi. Le poème « Diksmuide 1914-1918 » est de la poétesse flamande Hedwig Speliers (Diksmuide, 1935) qui le récite elle-même lors de l’inauguration le 15 novembre 2015.

Sources :

Origine : 1428

Construction de la tour : 1875

Matériau de construction : brique côtière jaune

Architectes : Louis Delascenserie (1875), Valentin Vaerwyck & Josef Vierin (1923)

Période de style : Renaissance

Hauteur : 28 mètres

Accessible : non accessible

Imprimer Le premier beffroi de Diksmuide
Imprimer Le premier beffroi de Diksmuide
Grote Markt Diksmuide après la première guerre mondiale

Heures d’ouverture Belfry

Le beffroi n’est pas ouvert au public.

Informations

Tourisme Diksmuide : Téléphone : +32 51 79 30 50 Courrier : toerisme@diksmuide.be

Concerts de carillon

Tous les dimanches et lundis à partir de 11 heures et, en juillet et août, tous les jeudis soirs à 19 heures.

Lieux de séjour à Diksmuide

Une partie de nos activités préalables consiste à réserver un logement. Pour nous, le fait de combiner la visite d’un beffroi avec une nuitée à proximité complète l’expérience et nous donne plus de temps pour recueillir des informations.

Hôtel Restaurant De Vrede

Hôtel Restaurant De Vrede

L’hôtel restaurant De Vrede est situé au cœur de Diksmuide, sur la belle place du marché, d’où l’on peut admirer toute la journée la vue magnifique sur l’église et sur l’hôtel de ville récemment rénové qui se trouve de l’autre côté de la rue…..
B&B 't Withuis

B&B 't Withuis

Le B&B ‘t Withuis est situé dans le centre de Diksmuide, où la première guerre mondiale a rasé tous les bâtiments. Il s’agit d’un point de départ idéal pour explorer le Westhoek, mais….
Beffroi de Lo

Hôtel Restaurant Stadhuis

Dormir dans un clocher, comme c’est amusant. À Lo, vous pouvez en faire l’expérience à l’Hotel Restaurant Stadhuis. Le restaurant propose une expérience culinaire pour tous les goûts.

Alimentation et boissons

Lors de notre visite à Diksmuide, nous n’avons visité qu’un seul local pour boire un verre et s’imprégner de l’atmosphère. Avez-vous un autre conseil absolu pour une visite à Diksmuide ou pouvez-vous nous indiquer le meilleur pub ? Si c’est le cas, veuillez envoyer un message à : info@belforten.com.

Restaurant De Vrede

1. Restaurant De Vrede

Où est Bert quand on a besoin de lui ? Il n’est pas avec nous pour ce voyage, donc en termes de restauration, c’est de l’improvisation. Compte tenu des ambitions du week-end, nous nous accordons également peu de temps. Un arrêt rapide à l’hôtel-restaurant De Vrede constitue notre expérience culinaire à Diksmuide cette fois-ci. Belle terrasse au soleil du soir et, d’après ce que l’on peut voir, une belle carte aussi. Peut-être la prochaine fois.

Hôtel Restaurant De Vrede

Les trois postes les plus récents

Sur cette page, nous avons rassemblé toutes les informations utiles pour visiter ce beffroi. Pour rester dans le coup, nous sommes constamment en route vers l’un des 56 beffrois inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Voici les derniers ajouts.

Visiter le Beffroi de Termonde 2023

Visiter le Beffroi de Termonde 2023 Rein a réussi à prendre contact avec Patrick Segers, responsable du service du tourisme à Termonde, et à fixer un rendez-vous pour visiter le Beffroi. Non seulement Patrick nous attendait devant le Beffroi et l'Hôtel de Ville, mais...